F.E.A.R.

Team F.E.A.R. Final Encounter Assault Recon
 
AccueilFEAR's PortailF.E.A.R.MembersCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le gear en Airsoft : à l'attention des nouveaux venus!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wanzer

avatar

Messages : 735
Date d'inscription : 31/08/2009
Localisation : Theux (La Reid) - près de Spa

MessageSujet: Le gear en Airsoft : à l'attention des nouveaux venus!   Lun 14 Déc - 16:04

F.Equipement.
Il est absolument impératif tactiquement parlant d’en avoir pour au moins 2000 euros d’équipement. (Geardos inside… Rolling Eyes )
Plus sérieusement, l’équipement doit, et c’est primordial, être en accord avec votre rôle au sein de la team.

Basiquement, on distingue trois grands styles :
Assaut : Un AEG polyvalent, de nombreux chargeurs, le but est d’être plus ou moins à même d’affronter n’importe quelle situation.
Soutien : Un AEG type Minimi, M60, ou un AEG avec lance-grenade, un mortier, un RPG,… avec beaucoup de chargeurs, lourdement équipé. Ici, il faut chercher à pouvoir soutenir pendant longtemps et avec une grande puissance de feu le reste de la team.
Sniper : Un Bolt ou un AEG upgradé, avec une lunette très chère et qui tire loin. En général, les snipers voyagent léger, avec quelques chargeurs, un backup, indispensable, et surtout un costume de buisson, intégral ou pas.

A côté de ça, il y a le Scout, le Recce (reconnaissance), le Grenadier (Limounka et sa bande (certains comprendrons…)),… bref, suivant le style de jeu général de la team et le style particulier de ses membres, les fonctions, et donc les équipements seront différents.

Deux grands points concernant l’équipement :

Les accessoires pour répliques

Evidemment, Tout accessoire n’est pas « montable » sur toute réplique… Une lunette sur un Colt Python, c’est réalisable, mais de peu d’utilité.
En général, suivant le style de jeu que vous avez, les accessoires de votre réplique varient. Cependant, nous allons aborder ici quelques accessoires intéressants, tactiquement parlant, en opposition aux accessoires plus esthétiques.

Red Dot : Sur un AEG ou Shotgun, le red dot est un élément qui permet une prise de visée beaucoup plus rapide, et est réellement un gros plus… Pas loin d’être indispensable…

Lunette : Indispensable pour du tir de précision à longue distance, très utile à moyenne distance, et pour l’observation, la question est de choisir entre red dot et lunette… Préférez un grossissement de 4X ou réglable, un 10X par exemple, est trop puissant pour une utilisation airsoft, où la portée est quand même toujours inférieures à 400mètres…….

Laser : Je le trouve un peu moins efficace qu’un red dot, et suivant les conditions météo pas toujours très performant, mais le laser est tout de même un gros plus par rapport à rien. Sur une réplique avec lunette, cela permet de coupler une grande précision grâce à la lunette, et une rapidité de réaction à courte distance avec le laser. Sur une réplique de poing par contre, rien de tel qu’un laser…

Poignée RIS : Pas seulement esthétique, observez bien en partie, le plus souvent, au plus fort de l’action, on se retrouve avec la main faible sur le puits d’alimentation du chargeur, à la verticale donc. De plus, une poignée RIS permet une très grande maniabilité en CQB.

Bipieds : Certain sniper le jugent indispensable, mais de l’avis de mon comparse Thomas, ce n’est pas réellement utile… Sur un terrain accidenté, il est en effet rare de ne pas trouver un appui correct pour poser la réplique. Question de goût…

Chargeurs : Si vous avez les moyens, évitez les Hicaps qui font du bruit lorsque vous courez, et mettez les chargeurs toujours dans le même sens dans les poches de votre veste tactique. Ainsi, dans le feu de l’action, lorsque vous sortez un chargeur de votre poche, avec un peu d’habitude sans regarder, vous avez toujours le chargeur dans le bon sens pour l’engager dans le puits d’alimentation. Les Magpulls, petits extracteurs de chargeur qui se fixent au cul de ceux-ci, sont assez pratiques, mais très loin d’être indispensable. Si votre gilet tactique a des poches profondes, tournez vous vers l’achat de ces très « Fashion » Magpulls.

Flashlight : Indispensable en CQB et la nuit… la flashlight sert à flasher la cible avant de tirer, à la fois pour acquérir la visée et pour désorienter l’adversaire. Une fois que vous avez flashé, que ce soit pour allumer un adversaire ou pour vous repérer dans l’obscurité, déplacez vous et changez de position, pour ne pas qu’un collègue d’en face ayant repéré la lueur vous truffe de billes. Sur une réplique de poing, il faut choisir entre laser et flashlight, mais de nuit, je préconise tout de même la flashlight.

Lance-grenade : crachez sur le Marui, qui ne tire que trois billes à environ 265 FPS, pour l’encombrement et l’utilité, franchement c’est nul. En plus il est rarissime que l’on préfère tirer trois billes en un coup, alors qu’une rafale est généralement plus efficace. D’autant plus qu’il faut changer le placement de la main faible pour actionner la détente du M203.
Par contre, les lanceurs compatibles avec les grenades Mosquito Molds, Madbull et autres sont absolument géniaux… Ils apportent une puissance de feu très supérieure à votre réplique, permettent de nettoyer un pièce en CQB en une seconde, d’arroser une large zone en tir indirect, ou de sortir un adversaire bien protégé par l’environnement. L’encombrement est bien sûr tout de suite plus important, c’est pour cela que cet accessoire est plus à réserver à un rôle de soutien.

Silencieux : Réellement utile, la discrétion est un atout extrêmement important, mais en général, c’est surtout le bruit de la gearbox qu’on repère. Il est possible de réduire le bruit de la gearbox certaines pièces upgrade. Néanmoins, c’est mieux que rien… Il arrive, si le silencieux est mal fixé par exemple, que la mousse qui le remplit bouge et bonjour la soupe de billes dans le silencieux, après… C’est un accessoire un peu délicat. Prenez plutôt un de type QD (Quick Detach) ou One Touch, car il arrivera que vous désiriez l’enlever en rentrant dans un bâtiment exigu par exemple, car vous risquez de l’accrocher dans le décors. Sur un Fusil de sniper, le silencieux est extrêmement utile, vu que le bruit de la gearbox est bien plus lointain, vu la distance, ou que vous utilisez un Bolt. Sur une réplique de poing, vu les distances d’engagement, je trouve qu’un silencieux est en général superflu, sauf si vous êtes très discret dans vos déplacements, ou en mission d’infiltration. En plus c’est bien plus encombrant une réplique de poing avec silencieux, alors que l’avantage d’un pistolet ou revolver est justement un très faible encombrement.

NV Device : le dispositif de vision nocturne (Night Vision Device.) est l’accessoire onéreux par excellence, et comme les modèles les plus courants sont de génération 1 ou 1+, voire 2, ils sont surtout utiles lors du tir ou pour de l’observation ponctuelle, et non pour le déplacement. Couplé avec un red dot ou un laser, l’engin est redoutable…

En gros, il faut adapter son équipement à l’environnement et la situation… Adapter, Improviser, Dominer !

L’équipement individuel (ou Combat Gear, ça fait plus pro, Rock’n Roll et tout)

Souvent négligé par les newbies, le gear est pourtant un facteur très important pour être toujours opérationnel. Rien ne sert d’avoir 8 chargeurs de P90 et pas de poches pour les ranger…
L’équipement doit être fiable, et pratique. Il doit vous faciliter la vie, pas la compliquer.
Voici une liste non exhaustive de ce qui est utile de sortir de sa garde robe pour une partie :

Tenue : même si jouer avec des vêtements « civils » est tout à fait concevable dans le cadre d’une pratique occasionnelle ou au début, avoir des vêtements adaptés est assez indispensable… C’est l’élément principal de votre camouflage (FORMATOLS). Choisissez donc une combinaison ou un pantalon et une veste au camouflage adapté à votre terrain habituel, et il est parfois nécessaire d’en avoir plusieurs, une tenue pour la forêt, une pour le CQB, ou pour l’hiver,…
Votre tenue doit être résistante, pour ne pas se déchirer sur les premières branches venues, Airsoft = ExTrEmE SpOrT……
Avoir des poches en suffisance, les poches sur le côté des cuisses sont pratiques pour ranger les chargeurs vides, et ne pas les remettre dans votre gilet au milieu de chargeurs full, pour ne pas se tromper par après. Dès que le contact est passé, que vous avez un peu de temps, enlevez les chargeurs de vos poches et rangez les dans votre sac à dos, ou dans une poche de votre gilet qui ne contient que des chargeurs vides. Personnellement, je ne mets pratiquement jamais rien dans les poches du haut (à part mes mains, quand je suis OUT et qu’il fait froid), car lors des différents mouvements, ce qui est dedans à tendance à sortir.

Gilet Tactique : ou veste tactique, gilet d’assaut, gilet de combat, chasuble d’intervention,… Ici, deux possibilités, soit une veste tactique, soit un harnais. Les deux doivent être les plus confortables possibles, pratiques, solides, et doivent vous permettre d’emporter et d’avoir sous la main les principaux accessoires, vos chargeurs, grenades,… Faites attention au camouflage du gilet, un gilet noir se voit très fort dans une végétation claire, par exemple. En général, les gilets camouflés type woodland, ou vert olive, passent partout, autant en forêt qu’en milieu urbain. Un gilet modulable, est particulièrement utile si vous changez régulièrement d’équipement ou de style de jeu.

Harnais : Il s’agit soit d’un gilet tactique réduit à sa plus simple expression, des poches pour chargeurs et des sangles, soit d’un véritable harnais constitué d’un ceinturon et de bretelles, un brelage. Ceux du premier type sont à laisser à nos amis Vietcongs, ou pour des missions spécifiques, où un minimum d’équipement peut être emporté. Le brelage par contre offre l’avantage d’être très modulable, puisque vous pouvez choisir quelles items (les poches, holster, porte lampe,…) y accrocher. Cependant, c’est assez archaïque, les bougent, et c’est moins confortable qu’un gilet. C’est une question de préférence personnelle.

Bottines : Comme il s’agit à peu près de la seule partie de votre équipement que vous pouvez utiliser en dehors du cadre de l’airsoft, il est peut-être intéressant de choisir des bottines de qualité… Votre cheville doit être protégée efficacement, lorsque vous courez, rampez, sautez,… Il en va de votre santé.

Gilet pare-éclats ou pare-balles : Encore faut-il en avoir un sous la main… C’est lourd, ou très lourd, encombrant à très encombrant, ça tient chaud en été, et c’est totalement inutile, sauf si vous décidez d’une règle spéciale concernant ce genre d’équipement dans vos parties. En plus, jouer déguisé en bunker sur pattes impose un grand fair-play, car vous ne sentez pas les impacts de billes et ne les entendez pas toujours non plus. Par contre, c’est très style… Cool

Couvre-chef : La casquette est pratique lorsqu’il y a du soleil, tout comme le boonie hat, ou chapeau, qui est lui très bien aussi, contre le soleil ou la pluie. Le bonnet est très bien en hiver. Le bandana en été.(je vous en apprends hein ?....). Le casque est plus utile, car il protège la tête des impacts douloureux, et les casques en acier sont assez jouissifs pour l’adversaire, lorsque vous prenez un rafale de billes…Toing toing toing….OUT.(M1 américains type 2ème GM ou VN par exemple…un régal !) Certains casques conçus pour l’airsoft sont très légers, et pas trop encombrant, à un prix abordable. Les casque de protection Pro-Tec, non balistiques sont très pratiques par exemple.
En choisissant votre couvre-chef, garder à l’esprit que la buée qui se trouve dans vos lunettes ou votre masque de protection s’échappe vers le haut, et une casquette dont la penne est juste au dessus des trous d’aération de votre masque par exemple, c’est parfois plus qu’énervant...

Lunettes ou masque : Indispensable, encore plus que les répliques (ben oui, on peut lancer les billes à la main aussi…) Si vous choisissez des lunettes faites très attention à ce qu’elles protègent vos yeux des tirs venant de toutes les directions efficacement. Avantage : peu de buée avec des lunettes. Les masques type Sand Wind & Dust de l’armée US (comme les Marines ont tous en Afghanistan ou Irak) sont très efficace, mais parfois sujets à des crises de buée… Les masques de paintball, en plus d’être horribles et pas du tout réalistes, sont souvent de véritable micro-ondes à cerveaux, sauf ceux avec ventilateur intégrés, mais dont le prix est souvent rébarbatif. Sans comptez qu’ils limites votre champs de vision. A vous de voir, si votre copine joue et que vous tenez à son joli visage, peut-être, mais pour un homme, un warrior comme vous, oubliez.

Kneepads et Elbowpads : les protections de genoux sont pratiques lorsque vous jouez longtemps ou dans des environnement au sol hostile, mais s’avèrent parfois gênants à la longue. Choisissez des modèles dont les sangles ne coupent pas votre circulation sanguine… Les protections de coude sont peut-être moins utiles, car on rampe rarement.

Gants : Préférez des mitaines, plutôt que des gants complets, pour conserver une meilleure dextérité lorsque vous manipulez votre réplique. Les gants avec découpe à l’index sont pratiques aussi. Les gants ou mitaines vous protègent du froid, des billes et de l’environnement.


Au rayon de l’équipement qui ne rentre dans aucune des deux catégories ci-dessus, nous avons :

Grenades : Soit des grenades artisanales, mais ATTENTION, les produits pyrotechniques peuvent être dangereux, et ne sont pas acceptés par toutes les teams. Ils existe aussi des grenades spécialement conçues pour une utilisation sans risque, les AG-01 espagnoles par exemple. Les grenades sont extrêmement utiles, pour nettoyer les pièces des bâtiments ou les endroits difficilement accessible par des tirs directs, tels que tranchées, trous, positions surélevées,… A mon sens, les grenades apporte un réel plus à une partie.

Quickloader : à la place de la tigette de rechargement traditionnellement fournie avec un aeg, préférez le quickloader Marui, diablement efficace, vraiment indispensable… Il est fourni avec les AEG Marui les plus récents (à partir du Sig 552).

Billes : Si vous en avez les moyens, ayez assez de chargeurs full sur vous pour ne pas avoir à transporter de billes, vous ne perdrez ainsi pas de temps à remplir de billes vos chargeurs en pleine partie, et évitera de vous faire porter un sac de bille. Evitez les bouteille en plastique, dans lesquelles les billes font beaucoup de bruit lorsque vous courez, placez les plutôt dans les sachets que certaines marques utilisent comme packaging. Certains les transportent en mettant une poignée de bille s en bouches, suffisamment pour toute la partie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le gear en Airsoft : à l'attention des nouveaux venus!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» répliques et gears
» Sondage à l'attention des nouveaux inscrits
» Corrosion de l'aluminium moteur
» Alltricks attention aux nouveaux prix!
» Gear du MARSOC (Marine Special Operations Command)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F.E.A.R. :: Hangar :: Reviews-
Sauter vers: